L’envie de partage et la curiosité sont à l’origine de ce blog. Garder les yeux ouverts sur l’actualité littéraire sans courir en permanence après les nouveautés. S’autoriser les chemins de traverse et les pas de côté, parler surtout de livres, donc, mais ne pas s’interdire d’autres horizons. Bref, se jeter à l’eau ou se remettre en selle et voir ce qui advient. Aire(s) Libre(s), ça commence ici.
Je serai jamais morte, Fabien Drouet (Les Lisières) – Cécile
Je serai jamais morte, Fabien Drouet (Les Lisières) – Cécile

Je serai jamais morte, Fabien Drouet (Les Lisières) – Cécile

Une pépite c’est rare, précieux et très difficile à trouver. un peu comme les truffes : faut être un bon chien truffier pour espérer déterrer le magot. J’annonce ici solennellement être un chien truffier : j’ai trouvé la pépite mi novembre et tous celles et ceux qui ont réussi à se la procurer depuis (et ce n’est pas de la tarte car ni l’éditeur ni le distributeur ne vous simplifieront la tâche) ont été absolument affirmatifs : c’est une BOMBE de tendresse joyeuse qui transformerait n’importe quel sceptique psychorigide en un être moelleux et doux comme un marshmallow couleur arc-en-ciel.

(Certaines substances illicites procurent probablement le même résultat, mais là pas d’effets secondaires sauf peut-être celui de lire à haute voix certaines scènes, déclenchant des sourires, de relire certains passages, de l’offrir à ses proches, de vouloir en parler partout, tout le temps, limite à en devenir pénible…)

Si votre votre curiosité est piquée et que vous décidiez de vous rendre en librairie et enfin, quand l’objet sera en votre possession, voilà ce que vous découvrirez : un très court récit sous forme de mini sketchs : Fabien Drouet, l’auteur, y raconte sa vie avec celle qui la partage : sa grand-mère.

Cécile.

Je serai jamais morte, Fabien Drouet, Les Lisières, 104 p. , 16€.

0 commentaire

  1. Ping :Je serai jamais morte de Fabien Drouet – Amicalement noir

  2. Merci pour ce beau commentaire. Juste : l’éditrice (travaille seule) fait ce qu’elle peut et le distributeur (petite équipe) idem, toute et tous indépendant.e.s (ne dépendant pas d’un gros groupe financier) . Merci de ne pas oublier la solidarité de la chaîne du livre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Aire(s) Libre(s)

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading